Annoncé depuis deux ans, le démarrage d'Autobytel outre-Manche sera effectif très prochainement. Après avoir établi un joint-venture avec Inchcape, Autobytel a adapté son concept au marché anglais. ...

Annoncé depuis deux ans, le démarrage d'Autobytel outre-Manche sera effectif très prochainement. Après avoir établi un joint-venture avec Inchcape, Autobytel a adapté son concept au marché anglais. Plus de 250 concessionnaires vont, dans un premier temps, suivre une formation de deux jours pour pouvoir transformer les contacts web en ventes fermes. Aux Etats-Unis, ces transactions atteignent 40 %. Ce taux devrait, selon Kevin Turnbull, le patron d'Autobytel, être supérieur en Grande-Bretagne. Le site Internet proposera des offres de financement, des promotions ou bien encore des possibilités de comparatifs jusqu'à trois modèles. Un distributeur devra répondre, dans un délai de 24 heures, aux questions des clients. Ensuite, la vente se déroule par téléphone avec notamment une estimation de la reprise et des simulations de financement. Enfin, l'affaire sera conclue par une visite dans la concession. En général, les parcs de moins de dix véhicules sont délaissés par les grands loueurs. Ces gestionnaires de parc auront accès au site d'Autobytel pour étudier les meilleures solutions financières. Par ailleurs, selon un accord conclu entre Autobytel, British Car Auction et le magazine What Car, les 4 500 clients professionnels de BCA disposent d'un accès gratuit aux 10 000 véhicules proposés dans les 23 salles des ventes. Le service, remis à jour quotidiennement, communique également les valeurs d'adjudication. (Auto Infos - 9/04/1999)