Numéro deux de la vente d'automobiles via Internet outre-Atlantique derrière Auto-By-Tel, Autoweb prépare son entrée à la Bourse de New-York. Réunissant un réseau de près de 4 000 concessionnaire...

Numéro deux de la vente d'automobiles via Internet outre-Atlantique derrière Auto-By-Tel, Autoweb prépare son entrée à la Bourse de New-York. Réunissant un réseau de près de 4 000 concessionnaires lui versant une redevance à lorsque le site leur permet de vendre des voitures, Autoweb espère lever environ 50 millions de dollars. Déficitaire, ses pertes sont passées de 2,9 millions de dollars en 1997 à 11,4 millions en 1998 du fait de dépenses marketing et publicitaires consenties pour mieux se faire connaître. Le chiffre d'affaires d'Autoweb est passé de 3,5 millions de dollars en 1997 à 13 millions en 1998. Les investisseurs semblent cependant faire confiance à ce type de sites qui tentent de prendre une part de plus en plus importante d'un marché estimé aux Etats-Unis à 1 000 milliards de dollars, comprenant non seulement la vente de voitures, mais également les pièces détachées ainsi que les contrats permettant de financer les acquisitions par les particuliers. (High Tech News - 02/02/1999)