Le groupe de radiotélévision publique britannique, la BBC, préférerait que son adaptation au numérique soit financée par une redevance supplémentaire perçue auprès des foyers concernés, plutôt que...

Le groupe de radiotélévision publique britannique, la BBC, préférerait que son adaptation au numérique soit financée par une redevance supplémentaire perçue auprès des foyers concernés, plutôt que par une hausse générale de la redevance existante de 101 livres par an (157,5 euros). Prochainement, le gouvernement devra choisir entre ses deux solutions dans la perspective du passage de l'analogique au numérique prévu entre 2006 et 2010. Estimant que la BBC leur livre déjà une concurrence déloyale en lançant de nouvelles chaînes gratuites, les chaînes privées critiquent l'idée de cette redevance spéciale. (Christine Weissrock - Atelier Paribas)