ville". Bercy voulait en effet éviter la confusion dans les esprits avec l'arrivée du "vrai" euro le 1er janvier 1999. Toutefois, à la demande de Dominique Baudis, le maire de Toulouse, cette date ...

ville". Bercy voulait en effet éviter la confusion dans les esprits avec l'arrivée du "vrai" euro le 1er janvier 1999. Toutefois, à la demande de Dominique Baudis, le maire de Toulouse, cette date est repoussée au 12 juillet, après la coupe du Monde de football. En effet, la direction des monnaies et médailles envisage de lancer dans les dix villes de France accueillant les matchs, comme Toulouse, des opérations "euros de ville". (Libération - 04/03/1998)