Téléchargement aux Etats-Unis : Selon NPD Group, un cabinet américain, les téléchargements illégaux de fichiers musicaux auraient nettement diminué depuis mai 2003. Le nombre d’échanges de ...

Téléchargement aux Etats-Unis : Selon NPD Group, un cabinet américain, les téléchargements illégaux de fichiers musicaux auraient nettement diminué depuis mai 2003. Le nombre d’échanges de fichiers serait passé de 14,5 millions au mois d’avril 2003 à 12,7 millions en mai pour atteindre 10,4 millions en juin. Plusieurs concurrents de cette société soutiennent que les téléchargements illégaux restent toujours aussi nombreux. Microsoft : Microsoft, le géant mondial de l’informatique, et OD2, pionnier de la distribution de musique en ligne en Europe, ont mis à disposition des internautes européens depuis jeudi dernier 200 000 titres téléchargeables au prix de 0,99 euro le morceau. Le marché est en effet prometteur, et Microsoft propose des tarifs environ 25 % plus faibles que ses concurrents. RIAA : La Recording Industry Association of America (RIAA) qui reprèsente les majors américaines vient d’annoncer qu’elle n’attaquerait pas les utilisateurs qui téléchargent un nombre réduit de fichiers musicaux illégaux. Sa première offensive contre les réseaux P2P faisait en effet craindre des procès en série. (Atelier groupe BNP Paribas – 26/08/03)