audiovisuelle du groupe britannique Reuters, ITN pourrait reprendre les 49 % détenus par Alcatel-Alsthom dans le capital d'Euronews. Des chaînes publiques européennes, dont France Télévision, détien...

audiovisuelle du groupe britannique Reuters, ITN pourrait reprendre les 49 % détenus par Alcatel-Alsthom dans le capital d'Euronews. Des chaînes publiques européennes, dont France Télévision, détiennent le solde des actions. Jusqu'au 7 novembre, ITN bénéficie d'une exclusivité de négociation. ITN accepterait de maintenir le siège d'Euronews dans la banlieue lyonnaise. La transaction financière s'effectuerait sur la base de 55 millions de F, soit moins de la moitié du prix payé par Alcatel en mai 1995 (115 millions) . Pour la reprise de la chaîne, le gouvernement français a tenté, en vain, de susciter des candidatures nationales. L'an passé, pour un budget de 185 millions, Euronews a enregistré 45 millions de pertes. La décision finale interviendra dans les premiers jours de novembre. (Les Echos - 27/10 - La Tribune - la lettre de l'Audiovisuel - 28/10/1997)