voyageur fera des économies avec l'euro. A chaque fois qu'un voyageur traversera une frontière à l'intérieur de l'Union Européenne, il économisera 13,15 dollars (environ 83 F) grâce à la mise en cir...

voyageur fera des économies avec l'euro. A chaque fois qu'un voyageur traversera une frontière à l'intérieur de l'Union Européenne, il économisera 13,15 dollars (environ 83 F) grâce à la mise en circulation de l'euro. Les bureaux de change, en revanche, en 2010, vont perdre 1,9 milliard de dollars (plus de 11 milliard de F) et les plus petits n'y survivront pas. Selon l'agent de voyages britanniques Thomas Cook, "l'euro aura un impact énorme sur notre secteur" en accentuant la compétition entre agents de voyage de l'Union. Conséquence d'un surplus d'échanges commerciaux et d'investissements dû à l'euro, les voyages d'affaires devraient connaître, aux alentours de 2010, une progression de 9 %. Par contre, du fait de l'impact de l'euro sur les deux plus gros marchés du voyage d'agrément que sont le Royaume-Uni et l'Allemagne dont les monnaies seront probalement dépréciées, les voyages de loisirs devraient connaître une diminution de 2 %. Le pourtour méditerranéen devant devenir moins avantageux, les voyages vers l'Espagne devraient diminuer de 20 % en 2010. (Article du Financial Times repris dans La Tribune - 14/08/1997)