commande directement sur Internet. Dédaignant les circuits de distribution habituels (les Warner Bros, Sony, Polygram et autres maisons de disques), le futur album "live" baptisé Boule de crystal es...

commande directement sur Internet. Dédaignant les circuits de distribution habituels (les Warner Bros, Sony, Polygram et autres maisons de disques), le futur album "live" baptisé Boule de crystal est vendu en direct par le chanteur-producteur-compositeur, avec l'aide de son partenaire, Londell McMillan, de NPG Records à travers Internet et un numéro vert d'appel. Ayant selon lui souffert des pratiques en vigueur dans la profession, les maisons de disques se contentant d'un nouvel album tous les 18, voire 24 mois, l'artiste, très prolifique, dit avoir mille titres inconnus en magasin et aimerait sortir trois albums par an. Après sa séparation avec Warner, le chanteur a utilisé le label EMI pour son dernier album et négocié des royalties plus importantes. Voulant désormais éliminer quasiment tout intermédiaire, il demande à ses fans de tapoter Love4oneanother.com pour passer commande sur le Web ou de passer un coup de fil au 1-800 New Funk. Si la profession ricane en affirmant que le musicien perd un système de distribution et un outil de marketing irremplaçables, l'ex-Prince riposte "Je ne suis pas du tout inquiet de mon score au hit-parade" "il vaut mieux être numéro un à la banque". Pas fou, ses disques ne seront fabriqués qu'une fois cent mille commandes enregistrées à 50 dollars l'unité plus les frais d'envoi. Sera-t-il suivi par d'autres ? (La Tribune - 11/08/1997)