L’IFPI (International Federation of Phonographic Industry) a récemment annoncé sur son site la chute de 7 % du marché mondial de l’industrie du disque (32 milliards de dollars en 2002), tout en ...

L’IFPI (International Federation of Phonographic Industry) a récemment annoncé sur son site la chute de 7 % du marché mondial de l’industrie du disque (32 milliards de dollars en 2002), tout en précisant que le marché français résistait à cette tendance avec une croissance annuelle de 4,1 %, en terme d’unités vendues. Parmi les causes avancées pour expliquer cette « exception culturelle » d’un nouveau genre, l’IFPI cite la performance du répertoire français, tandis que d’autres sources, moins optimistes, remarquent que l’équipement informatique et le haut-débit ne sont pas suffisamment implantés en France pour que le téléchargement de fichiers musicaux gratuits nuise réellement à l’industrie du disque. L’IFPI remarque par ailleurs que le secteur du disque perd 9 % au Japon, en grande partie à cause des CD piratés qui se seraient écoulés à 236 millions d’exemplaires en 2002, contre seulement 229 millions d’unités pour les CD légaux ! Plus que le partage de fichiers musicaux sur des sites de PtoP, c’est en effet le piratage de CD qui affecte le plus cette industrie : selon l’IFPI, 50 % de la demande mondiale achète des CD piratés ! L’IFPI est une association qui regroupe 1500 labels musicaux (majors et indépendants) à travers le monde. Pour des informations complémentaires, vous pouvez cliquer sur : www.ifpi.org(Atelier groupe BNP Paribas – 14/04/2003)