Des chercheurs ont réussi à casser une clé de cryptage de 512 bits avec du matériel informatique ordinaire. Des clés de 512 bis servent, dans 95 % des cas, de protection pour le commerce électroniqu...

Des chercheurs ont réussi à casser une clé de cryptage de 512 bits avec du matériel informatique ordinaire. Des clés de 512 bis servent, dans 95 % des cas, de protection pour le commerce électronique. Les acteurs du commerce électronique vont devoir envisager d'effectuer les transactions avec des clés d'au moins 768, voir 1 024 bits, inviolables ... tout au moins pour l'instant. (Christine Weissrock - 7/09/1999)