D'après l'étude réalisée par KPMG, aucun frein psychologique particulier n'empêcherait le consommateur européen d'acheter sur Internet. Cette étude s'est basée sur les résultats de l'opération e-Chr...

D'après l'étude réalisée par KPMG, aucun frein psychologique particulier n'empêcherait le consommateur européen d'acheter sur Internet. Cette étude s'est basée sur les résultats de l'opération e-Christmas organisée à l'échelle européenne par Microsoft, HP et UPS du 10 novembre au 8 janvier dernier. Sur les 14 000 personnes enregistrées et les 500 transactions réalisées, les consommateurs français se sont particulièrement distingués. Le français a été la deuxième langue demandée. 9 % de francophones sur les 14 000 personnes enregistrées ont réalisé 17 % des transactions, soit beaucoup plus que les autres. (Distributique - 12/03/1998)