Ipsos a réalisé au 2ème semestre 2000 pour Chordiant une étude auprès de 1 000 personnes en France, en Allemagne, en Angleterre, aux Pays-Bas, aux Etats-Unis et en Australie, intitulée «les pollueur...

Ipsos a réalisé au 2ème semestre 2000 pour Chordiant une étude auprès de 1 000 personnes en France, en Allemagne, en Angleterre, aux Pays-Bas, aux Etats-Unis et en Australie, intitulée «les pollueurs de boîtes aux lettres». Objectif: mesurer l’impact des campagnes de marketing direct sur les consommateurs. Selon l’étude, malgré la pénétration des nouvelles technologies dans la vie des consommateurs, le courrier demeure le moyen de communication souhaité par les consommateurs, quels que soient les pays étudiés, y compris aux Etats-Unis où plus de 60 % des sondés sollicitent le courrier. Toutefois, les consommateurs préféreraient moins de courrier et plus de téléphone et d’e-mail, mais pas dans les proportions souhaitées: par exemple en France, les entreprises utilisent le courrier dans plus de 85 % des cas, alors que les consommateurs le préféreraient uniquement dans 55 % des cas. Le courrier demeure le moyen de contact préféré des consommateurs à condition que l’offre leur soit appropriée. Les 15-24 ans sont les plus attirés par des contacts par e-mail. Le secteur de la finance occupe la première place des envois dans les 6 pays étudiés. Les consommateurs sont prêts à divulguer leur nom, leur adresse personnelle et leur âge. Les français sont prêts à donner leur n° de téléphone personnel s’il y a une possibilité de gagner un prix. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 11/05/2001)