Selon une enquête réalisée au printemps 1997, rendue publique ces jours-ci par le CNRS, la télé rassemble autour d'elle les membres d'une même famille, tous âges confondus. Ce constat est plus vrai ...

Selon une enquête réalisée au printemps 1997, rendue publique ces jours-ci par le CNRS, la télé rassemble autour d'elle les membres d'une même famille, tous âges confondus. Ce constat est plus vrai dans les milieux défavorisés (71 %) que chez les familles plus aisées (55 %). Les nouveaux médias (consoles de jeux, ordinateur) en revanche sépareraient parents et enfants, garçons et filles. Le parc français de téléviseurs fait partie des plus anciens, au contraire des pays scandinaves. Ainsi, au Danemark par exemple, deux enfants sur trois possèdent un téléviseur dans leur chambre, un sur trois seulement en France. Selon les chercheurs, les nouvelles technologies créent un "pôle masculin" d'où les filles sont exclues, avec de nouvelles relations père-fils. Les jeunes se recevant les uns chez les autres pour "jouer à la console", on assiste surtout à une "forte sociabilité amicale". Pour leur part, les filles s'estiment moins compétentes. Elles seraient également moins incitées par leurs parents à utiliser l'ordinateur. Moins passionnées que leurs frères ou leurs amis par les jeux vidéo, Internent devrait en revanche leur fournir de nouvelles raisons d'accéder à l'écran. (Le Parisien - 18/02/1999)