1997. Troisième opérateur de télévision par satellite en France, le groupe AB a enregistré en 1997 une perte de 110 millions de F (bénéfice en 1996 de 120 millions de F) et un chiffre d'affaires st...

1997. Troisième opérateur de télévision par satellite en France, le groupe AB a enregistré en 1997 une perte de 110 millions de F (bénéfice en 1996 de 120 millions de F) et un chiffre d'affaires stable (962,9 millions contre 966 millions en 1996). Responsable de ces pertes, le bouquet de chaînes satellitaires AB Sat dans lequel 327,4 millions de F ont été investis en 1997. L'an passé, AB Sat n'a enregistré que 53,3 millions de recettes pour 273,7 millions de pertes. Avec 65 000 abonnés fin mars, AB Sat s'apprête à abandonner son rôle d'opérateur pour se concentrer sur une mission d'éditeur de chaînes. Rappelons qu'après avoir passé un accord commercial avec CanalSatellite permettant aux abonnés des deux opérateurs d'avoir accès aux services de l'autre, AB Sat négocie actuellement un accord similaire avec TPS. (Le Figaro - Libération - 25-26/04 - La Tribune - 27/04/1998)