demande de Canal +, afin d'éviter une guerre des décodeurs numériques, les membres du consortium Digital Video Broadcasting, à savoir les principaux opérateurs de bouquets de télévision par satellit...

demande de Canal +, afin d'éviter une guerre des décodeurs numériques, les membres du consortium Digital Video Broadcasting, à savoir les principaux opérateurs de bouquets de télévision par satellite et les fabricants de décodeurs européens, réunis mercredi dernier à Genève, se sont mis d'accord sur le principe en acceptant la mise sur le marché d'une nouvelle génération de décodeurs numériques dits "ouverts". Aucun accord n'a cependant été formellement signé. Selon le directeur technique de Canal +, Henri Joubaud "il s'agira d'un terminal numérique générique libéré des contraintes des systèmes propriétaires". Le téléspectateur pourra ainsi s'abonner à plusieurs bouquets et les recevoir avec le même décodeur. Avec ce terminal, il pourra aussi surfer sur Internet sur l'écran de télévision. Les fabricants pourraient utiliser le langage de programmation informatique Java. Si les membres du consortium décident de signer rapidement un accord, les premiers terminaux seraient développés dès 1998. (Les Echos - 29/09/1997)