Retail

Les e-commerçants  reviendraient-ils au magasin physique ?

  • 05 Dec
    2017
  • 2 min

Des start-up du e-commerce cherchent à avoir une présence dans les centres commerciaux américains. Est-ce le signe d’un renouveau pour le magasin physique ?

Le magasin se réinvente. Et intègre pour cela une dose de technologie pour contrer la concurrence du e-commerce. Les sites web en question, à l’image du géant Amazon, ont néanmoins parfois besoin d’un retour à la boutique physique. Le plus grand exploitant de centres commerciaux aux États-Unis, Simon, l’a bien compris. L’entreprise qui gère près de 300 malls, a lancé The Edit, un espace éphémère dans un centre commercial de New-York, dédié aux jeunes pousses du net. Pas de bail interminable ni de loyer inaccessible, pas de taille de boutique prédéfinie impossible à changer : ce nouveau concept s’adapte aux spécificités des start-up. Une bonne manière pour les centres commerciaux d’occuper les espaces désaffectés et d’attirer de nouveaux clients. Quant à la jeune pousse du e-commerce, cela lui permet de tester, pour un à six mois, une nouvelle forme de vente, de se faire connaître et de donner l’opportunité à ses clients de découvrir les produits en trois dimensions. C’est dans la même optique que les magasins B8ta, depuis peu à San Francisco, exposent et vendent des produits connectés qui seraient sans cela, disponibles uniquement en ligne pour la plupart. Reste à savoir si ces initiatives sont anecdotiques ou révélatrices d’une vraie tendance : celle d’un retour au brick-and-mortar.  

Rédigé par Sophia Qadiri