Avec un chiffre d’affaires 2001 de 7.580 milliards de yen, contre 6.877 milliards de Yen pour Matsushita, Sony dépasse son concurrent et prend la place de leader mondial de l’électronique...

Avec un chiffre d’affaires 2001 de 7.580 milliards de yen, contre 6.877 milliards de Yen pour Matsushita, Sony dépasse son concurrent et prend la place de leader mondial de l’électronique grand public. Malgré la baisse du Yen, augmentant naturellement le chiffre d’affaires généré à l’étranger, le groupe Matsushita a vu son chiffre d’affaires global baisser de 10 % par rapport à l’année 2000. Plusieurs commentateurs expliquent ce résultat par la stratégie du groupe Matsushita, qui est jugée trop généraliste. Présent sur tous les segments de marché, Matsushita n’est leader sur aucun segment de croissance, alors que Sony a tiré profit d’un secteur de niche : les jeux vidéo. Respectivement 3e et 4e, Sanyo et Sharp ont aussi remporté des succès sur des créneaux spécifiques. Sanyo a renforcé sa position dans les batteries rechargeables, pendant que Sharp a accru ses parts de marché sur le segment des écrans à cristaux liquides. (Atelier groupe BNP Paribas – 30/04/2002)