Au cours des trois derniers trimestres, les ventes de musique en ligne aux Etats-Unis ont régressé de 25 % par rapport aux trois premiers trimestres 2001. De 730 millions de dollars, elles sont ...

Au cours des trois derniers trimestres, les ventes de musique en ligne aux Etats-Unis ont régressé de 25 % par rapport aux trois premiers trimestres 2001. De 730 millions de dollars, elles sont donc passées à 545 millions de dollars, selon le cabinet d’étude Score Networks. Le déclin des ventes s’intensifie : le 1er trimestre 2002 perd 12 % par rapport aux ventes réalisées au 1er trimestre 2001, contre 28 % pour le 2ème trimestre 2002, jusqu’à 32 % pour le 3ème trimestre clôturé fin septembre. En revanche, prise dans sa globalité, la vente en ligne de produits aurait progressé de 30 % aux Etats-Unis, toujours selon Score Networks. les mauvaises performances du secteur musical sont attribuées au ralentissement de l’économie, au piratage informatique, à la gravure sauvage, et plus particulièrement aux sites d’échanges de fichiers musicaux, comme Kazaa, Morpheus ou Wimmx. En dépit des oukases menés contre eux par les majors, ces sites Peer to Peer, toujours prêts à renaître sous un autre nom, connaissent une audience accrue, que plusieurs analystes estiment inversement proportionnelle au succès des ventes en ligne de musique. (Atelier groupe BNP Paribas – 06/11/2002)