services téléphoniques. Hier, General Câble a annoncé qu'elle allait se réorganiser en se recentrant sur les services de télécommunications et en passant dans ses comptes de 1997 une provision excep...

services téléphoniques. Hier, General Câble a annoncé qu'elle allait se réorganiser en se recentrant sur les services de télécommunications et en passant dans ses comptes de 1997 une provision exceptionnelle de 35 millions de livres, sans pour autant renoncer à sa base d'abonnés dans la télévision à péage (198 000 abonnés). Sir Anthony Clever, son président, a indiqué "ce groupe ne cherchera plus à augmenter sa pénétration dans la télévision à péage, sauf si le conseil d'administration estime qu'un tel développement est profitable". En arrêtant de "commercialiser la télévision toute seule", General Câble veut se recentrer sur les services téléphoniques "nous avons toujours dit que General Câble est d'abord un opérateur de télécoms à large bande". Ne renonçant pas au pay-per-view, General Câble négocie actuellement un accord commun avec le sudio hollywoodien Warner Bross pour 1998 avec trois autres câblo-opérateurs britanniques (Telewest, NTL et Diamond). "Nous allons numériser le réseau et lancer des services de pay-per-view en janvier prochain, mais nous ne fournirons ni les décodeurs, ni les modems. Cela ne signifie pas que nous avons rompu nos relations avec BSkyB. Nous continuons à discuter avec eux". (Les Echos - 17/10/1997)