progiciels de communication. L'an dernier, il s'est vendu 633 900 boîtes aux lettres, contre 267 000 en 1996, soit une progression de 137 %. Selon IDC France "le processus de montée en puissance d'...

progiciels de communication. L'an dernier, il s'est vendu 633 900 boîtes aux lettres, contre 267 000 en 1996, soit une progression de 137 %. Selon IDC France "le processus de montée en puissance d'Internet et de l'Intranet dans les entreprises françaises est apparu comme un facteur clé dans le développement des applications de messagerie-groupware qui, dans le même temps, se sont ouvertes aux standards de l'Internet à l'image de Domino de Lotus, Exchange de Microsoft et Groupwise de Novell". Avec 78,9 % de part de marché, Lotus est sans conteste le leader sur le marché français, devançant de loin Microsoft (16,1 %) et Novell (3,5 %). On explique chez Lotus "pendant longtemps, la communication internet n'était pas perçue comme quelque chose de très stratégique. C'est clairement l'arrivée de l'Internet et de l'Intranet qui a fait prendre conscience aux entreprises de l'intérêt d'avoir un outil de communication. La première étape est d'installer une messagerie pour communiquer de manière électronique". Non seulement l'utilisation de solutions de messagerie-groupware, réservée auparavant aux grandes entreprises, pénètre de plus en plus dans les applications de communication des PME, mais le nombre d'utilisateurs de ces applications devrait se renforcer. EDC prévoit d'ores et déjà que plus d'1 million de boîtes aux lettres seront vendues cette année. (La Tribune - 13/03/1998)