musique sur Internet. Pour lutter contre le développement des sites Web “pirates” proposant aux internautes de télécharger gratuitement leurs chansons favorites sur Internet, les “majors” mondiales...

musique sur Internet. Pour lutter contre le développement des sites Web “pirates” proposant aux internautes de télécharger gratuitement leurs chansons favorites sur Internet, les “majors” mondiales du disque viennent de signer un pacte avec IBM pour se lancer dans ce nouveau mode de distribution. A l’initiative de Sony, Warner, ESMI, Universal ainsi que d’autres maisons de disques américaines, le projet baptisé “Madison” devrait, selon “Le Financial Times” voir le jour dès l’an prochain. Ayant déjà investi plus de 115 millions de F dans le “Madison project”, IBM serait désormais en mesure de proposer un système sécurisé pour distribuer de la musique en ligne sur Internet sous forme de données numérisées. Devant l’essor d’Internet et l’érosion actuelle des ventes de disques en linéaire, les “majors” du secteur sont convaincus qu’il faut préparer l’avenir. Vendant des CD par correspondance sur Internet, Cdnow et N2K y croient aussi. Sur le point de fusionner, les deux “cyberdisquaires” devraient également dès l’an prochain proposer des disques téléchargeables sur leurs sites. (Les Echos 27/11/1998)