Dès cette annonce, la Bourse de Paris a décidé de suspendre la cotation des actions Infogrames Entertainment, négociées au règlement mensuel, jusqu'au 18 juin inclus. Si cette émission était attendu...

Dès cette annonce, la Bourse de Paris a décidé de suspendre la cotation des actions Infogrames Entertainment, négociées au règlement mensuel, jusqu'au 18 juin inclus. Si cette émission était attendue, le marché s'attendait toutefois à un emprunt maximal de 250 millions. Selon les modalités communiquées hier, Infogrames peut tout aussi bien porter son émission à 400 millions de F ou la réduire à 238 millions. Bien qu'ayant renoncé à leur droit préférentiel de souscription, les actionnaires ont toujours la possibilité de souscrire à cet emprunt à raison de 2 obligations pour 11 actions de 25 F nominal détenues. Infogrames Participation (39,7 % du capital) et Média France (13,22 %) ne participeront pas. 382 514 obligations convertibles (915 F l'unité, soit une prime de 16 % par rapport au cours de Bourse de mercredi de 788 F) sont émises. A échéance au 1er juillet 2002, ces obligations sont dotées d'un coupon annuel de 2% (18,30 F par obligation payable chaque année le 1er juillet). Le prix de remboursement sera de 1 010 F (soit 110,38 % du prix d'émission). Associée à Demachy Worms, la Banque Paribas est chef de file de cette opération. (La Tribune - 13/06/1997)