Au deuxième trimestre 2000, clos fin juin, Intershop Communications, l'un des principaux fournisseurs mondiaux d'applications et de solutions logicielles de commerce électronique, a réalisé un chiff...

Au deuxième trimestre 2000, clos fin juin, Intershop Communications, l'un des principaux fournisseurs mondiaux d'applications et de solutions logicielles de commerce électronique, a réalisé un chiffre d'affaires de 32,6 millions d'euros, en hausse de 243 % par rapport au deuxième trimestre 1999 (4,2 millions d'euros). Le chiffre d'affaires généré par les licences s'élève à 22,5 millions d'euros, en hausse de 274 % par rapport à la même période de 1999 (6 millions d'euros). Le nombre de licences vendues est passé à 300 000, soit une augmentation de 30 000 unités. La hausse du chiffre d'affaires est due principalement à Intershop enfinity, lancé au cours du quatrième trimestre 1999. Intershop enfinity est une solution globale de commerce électronique permettant aux entreprises de vendre partout sur Internet. Les ventes d'enfinity progressent de 80 % par rapport au premier trimestre 2000. Au quatrième trimestre 1999, Intershop a fait son entrée sur le marché asiatique. Ce marché représente déjà 8 % du chiffre d'affaires total. Au premier semestre 2000, Intershop a réalisé un chiffre d'affaires de 57,5 millions d'euros, en hausse de 249 % (16,5 millions d'euros au premier semestre 1999). Le bénéfice net du semestre s'élève à 3 millions d'euros, contre une perte l'an passé de 7,7 millions d'euros. (Christine Weissrock - Atelier BNP Paribas - 23/08/2000)