e-Comm indique "10 000 personnes vont participer à notre projet". Rassemblant la BNP, la Société Générale, le Crédit Lyonnais, France Télécom, Gemplus, Visa, e-Comm développe des systèmes de paiemen...

e-Comm indique "10 000 personnes vont participer à notre projet". Rassemblant la BNP, la Société Générale, le Crédit Lyonnais, France Télécom, Gemplus, Visa, e-Comm développe des systèmes de paiement. On trouve au sein du système bancaire français, deux projets "pilotes", celui d'e-Comm et celui de C-SET. C-SET est basé sur le système français actuel de carte à puce sur lequel se greffe la norme SET déposée par Visa et Mastercard. e-Comm a été conçu à partir de SET sur lequel la technologie de la carte à puce a été rajoutée. Le GIE Cartes Bancaires espère retenir, dès 1998, un standard qui pourrait être proposé à toute l'Europe voire au-delà. Actuellement, il existe deux types d'achat sur le Net, ceux de plus de 50 F que l'on peut payer avec sa carte bancaire et les micropaiements de quelques francs seulement. Après l'apparition du porte-monnaie électronique, e-Comm vient de mettre au point une facture mensualisée rassemblant tous ces micropaiements effectués avec une carte bancaire, ce qui limite les frais de gestion. Quelques centaines de porteurs de collaborateurs d'e-Comm (banques et commerçants) seront équipés le mois prochain. 10 000 porteurs participeront au pilote au premier semestre 1998. La solution de micropaiement sera rajoutée avant l'été 1998. (La Tribune - 03/11/1997)