de l'infrastructure chez Cisco Europe affirme "En France, le volume du trafic sur Internet est identique à celui du Minitel". De plus en plus d'entreprises veulent se connecter à Internet depuis sep...

de l'infrastructure chez Cisco Europe affirme "En France, le volume du trafic sur Internet est identique à celui du Minitel". De plus en plus d'entreprises veulent se connecter à Internet depuis sept ou huit ans. Chaque opérateur de télécommunication peut créer un Internet local pour ses clients. Pour éviter la saturation du réseau, il faut non seulement augmenter la puissance du réseau de base, mais également accroître le nombre de ces Internet spécifiques. En France, le volume de trafic sur Internet est désormais identique au volume de trafic sur le Minitel. Le problème ne provient pas de l'importance du trafic, mais des prix pratiqués sur Internet. Aujourd'hui Internet est un vaste système d'interconnexion. Sa gestion a été redistribuée aux opérateurs locaux. En termes de productivité et de réactivité aux évolutions du marché, le commerce électronique présente de tels avantages que les entreprises ne pourront pas s'en passer. Cependant, les banques et les opérateurs de télécommunications étant appelés à s'entendre sur des standards mondiaux, l'évolution sera assez lente. (Vous pouvez écouter l'intégralité de cette interview sur Infonie aujourd'hui dès 14 heures) (La Tribune - 17/11/1997)