Bruno Oudet résume les objectifs de la fête de l'Internet 1999 : le premier est festif, c'est une fête avant tout. Ensuite, son but est de faire progresser la connaissance des usages du Net et enfin...

Bruno Oudet résume les objectifs de la fête de l'Internet 1999 : le premier est festif, c'est une fête avant tout. Ensuite, son but est de faire progresser la connaissance des usages du Net et enfin de densifier le réseau, augmenter le nombre de personnes connectées. Jean-Michel Billaut explique ensuite l'organisation. L'Association pour la fête d'Internet (AFI) rassemble 11 associations. La stratégie est basée sur le Web et sur des réunions physiques. Les initiatives soutenues par l'association sont référencées sur le site officiel (http://www.fete-internet.asso.fr). Bruno Oudet précise que beaucoup d'imagination circule sur le réseau dans le domaine artistique, comme l'écriture de poèmes. Des initiatives de toutes sortes se réalisent. Ainsi, un mariage on line sera célébré dans une mairie. Une chanson sera même composée à cette occasion "la Ballade de l'arobase". Des discussions sont en cours avec plusieurs maisons de production et une chaîne de télé pour en faire une sorte de danse des cybercanards pas ringards. Jean-Michel Billaut a rappelé que le ministre de la Culture a apporté une aide de 1 million de F (152 449 euros) et que des sponsors apportent une somme équivalente. La fête de l'Internet se déroulera les 19, 20 et 21 mars prochain. (La Tribune - 25/02/1999)