Retail

Jumia, la première licorne africaine aux accents d'Amazon

  • 03 Jan
    2018
  • 2 min

La société Jumia s'est imposée ces dernières années comme le leader africain du e-commerce et a su attirer les plus grandes entreprises à son capital. Ce géant en devenir est d'ores et déjà surnommé « l'Amazon africain ».

Jumia est une initiative de Rocket Internet qui a vu le jour en 2012, au Nigeria, et qui est aujourd'hui présente dans 21 pays africains. C'est avant tout un site d'e-commerce, dont le cœur d'activité est Jumia Mall, une « marketplace » qui a su s'adapter aux spécificités de l'Afrique. L'entreprise a parié avec succès sur l'appétit grandissant des Africains pour le e-commerce, dû à l'essor des classes moyennes et au passage à une société de consommation. Son offre ne se limite pas qu'à la               « marketplace » puisque la start-up propose aussi Jumia Food, un service de livraison de repas ; Jumia House, un portail immobilier ; ou encore Jumia Travel, une plateforme de réservation de voyage. Leur stratégie est relativement simple : gagner des parts de marché afin de devenir incontournable, quitte à fermer les yeux sur la rentabilité du groupe. Aujourd'hui, l'entreprise perd plus de 100 millions d'euros chaque année, et paye ainsi le prix de son expansion. Cette stratégie est viable grâce aux investisseurs puissants qui la supportent, avec plus de 400 millions d'euros levés depuis sa création. Mais des questions demeurent : bien que l'Afrique représente, à terme, un marché intérieur de 75 milliards, l'entreprise survivra-t-elle avec cette stratégie de croissance ? Et, si oui, son emprise sur le continent sera-t-elle bénéfique pour les Africains ?

Rédigé par Smart Valleys