Qui veut acheter Lara Croft, la guerrière moderne du jeu vidéo éponyme ? Pour l’instant, on ne peut pas dire que les acquéreurs se bousculent au portillon d’Eidos. Cet éditeur britannique de jeux...

Qui veut acheter Lara Croft, la guerrière moderne du jeu vidéo éponyme ? Pour l’instant, on ne peut pas dire que les acquéreurs se bousculent au portillon d’Eidos. Cet éditeur britannique de jeux vidéos a simplement annoncé qu’il poursuivait ses « discussions en vue d’une éventuelle vente de la société ».

La direction d’Eidos a également fait savoir qu’elle discutait actuellement avec divers candidats… Le concepteur de la superbe Lara Croft a été mis en vente en août dernier, après qu’il a fait face à de grosses difficultés. Celles-ci sont toujours d’actualité, puisque la société a récemment fait part d’un chiffre d’affaires annuel en baisse de 12 %, à 133,9 millions de livres sterling, pour une perte de 2,9 millions de livres.

Les spéculations vont bon train, autour du nom d’un éventuel repreneur ? A priori, ce ne sera pas le français Ubi Soft, qui a abandonné le dossier à la fin du mois d’août, après avoir lancé une première offre de 215 millions de livres. Alors qui ? Electronic Arts ? Microsoft ?... Les paris sont ouverts !

(Atelier groupe BNP Paribas - 19/10/2004)