Kaspersky Lab, éditeur de logiciels privés, spécialisé dans la protection des données informatiques, commercialise sa nouvelle solution de protection contre les spams (« pourriels » en français)...

Kaspersky Lab, éditeur de logiciels privés, spécialisé dans la protection des données informatiques, commercialise sa nouvelle solution de protection contre les spams (« pourriels » en français). Baptisée Kaspersky Anti-Spam, celle-ci repose sur deux éléments principaux : un moteur d’analyse intelligente (SpamTest), capable d’identifier « à 95 % » les pourriels en se basant sur le texte et le sujet des messages, et une fonction multilingue (anglais, français, allemand, espagnol et russe). Dans un second temps, une « méthode de signature » compare chaque courrier électronique reçu aux informations contenues dans une base de données « anti-spam » régulièrement actualisée (Black-List de spammers, types de spams…). Grâce à cette nouvelle solution, la société Kaspersky estime pouvoir réduire sensiblement la perte de temps occasionnée par la lecture ou la destruction de spams. Ces derniers représentent selon les dernières estimations 15 à 20 % du trafic d’e-mail dans le monde (cf. étude de l’Acsel sur les « mille milliards d’emails »), et peut-être 50 % du trafic global en 2005 si ces messages connaissement la même courbe de progression qu’actuellement. (Atelier groupe BNP Paribas – 09/04/2003)