général aux Télécommunications, José Miguel Villar a indiqué que le gouvernement espagnol va apporter des retouches à la loi très controversée sur la télévision numérique afin d'instaurer "un dialog...

général aux Télécommunications, José Miguel Villar a indiqué que le gouvernement espagnol va apporter des retouches à la loi très controversée sur la télévision numérique afin d'instaurer "un dialogue franc et harmonieux avec la Commission européenne". Cette loi, adoptée au printemps dernier par le Parlement espagnol, prévoyait l'utilisation d'un décodeur unique pour les deux plates-formes numérique en Espagne, Via Digital et Canal Satelite Digital. En estimant que l'Espagne violait les principes de libre circulation des marchandies prévues par le traité de Rome, la Commission européenne demandait à celle-ci en juin dernier de modifier son texte. Effectivement, la loi prévoyait que si les deux plates-formes n'arrivaient pas à s'entendre sur un décodeur commun, ce serait celui de Via Digital (le multicrypt) qui serait automatiquement le seul autorisé. Le principe du décodeur unique serait donc abandonné, mais tous les décodeurs devront comporter la possibilité d'intégrer un module adaptateur permettant de recevoir les émissions des deux plates-formes de télévision numérique. (Le Figaro - 23/24/08 - Le Monde - La Tribune - 25/08/1997)