Bertelsmann. Le projet d'alliance entre Kirch et Bertelsmann serait susceptible d'être sauvé grâce au "projet alternatif " que vient de présenter Otelo à la Commission européenne sur la commercial...

Bertelsmann. Le projet d'alliance entre Kirch et Bertelsmann serait susceptible d'être sauvé grâce au "projet alternatif " que vient de présenter Otelo à la Commission européenne sur la commercialisation de programmes numériques. Selon le journal Welt am Sonntag et la Frankfurter Allgemeine Zeitung, Otelo suggère que les deux groupes puissent commercialiser leurs programmes numériques via un consortium. Ce dernier, administré par Otelo à titre fiduciaire, regrouperait jusqu'à 6 000 exploitants du câble dont Deutsche Telekom. L'interdiction par la Commission européenne de la fusion des activités de télévision numérique de Kirch et Bertelsmann dans la chaîne payante Premiere, attendue d'ici début juin, pourrait ainsi être évitée. (La lettre de l'audiovisuel - Le Figaro - La Tribune - 19/05/1998)