Depuis sa création en 1990, Edifrance réalise tous les deux ans une étude sur la place des échanges électroniques dans la vie des entreprises. En novembre 2001, Edifrance a développé le premier ...

Depuis sa création en 1990, Edifrance réalise tous les deux ans une étude sur la place des échanges électroniques dans la vie des entreprises. En novembre 2001, Edifrance a développé le premier indicateur trimestriel en ligne du Commerce Electronique BtoB dont la coordination est assurée par Devise : l’Observatoire du Commerce et des Echanges Electroniques (l’OC2E).640 entreprises ont répondu à la première enquête en ligne de décembre 2001. Un tiers des entreprises de ce panel ont, soit déjà mis en œuvre un site web, soit déjà procédé à des ventes ou des achats en ligne. 97 % des entreprises ayant effectué des achats en ligne en sont satisfaites. Ces achats représentent, pour un tiers d’entre elles, 5 % des achats finaux sur un budget total de 17 % pour les achats finaux, de 33 % pour les achats intermédiaires et de 23 % pour les biens d’équipements. 40 % des achats ont été effectués auprès de nouveaux fournisseurs, dont la moitié sont des sociétés de vente par correspondance. 2,3 % seulement des personnes ayant répondu ont effectué des ventes en ligne supérieures à 1 000 euros au cours des trois derniers mois. 70 % de ce chiffre d’affaires a été réalisé auprès d’entreprises. Les résultats de la 2ème enquête seront disponibles le 22 avril 2002, sur abonnement à l’adresse http://www.oc2e.com. L’accès au service OC2E coûte 4 180 euros HT par an. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 09/04/2002)