Selon le Quotidien du Multimédia du 20/10, LibertySurf, détenu à 40 % par le groupe Arnault, 40 % par Kingfischer, 3 % par SoftWay, et le reste par l'équipe dirigeante d'Universal Netcom, exploita...

Selon le Quotidien du Multimédia du 20/10, LibertySurf, détenu à 40 % par le groupe Arnault, 40 % par Kingfischer, 3 % par SoftWay, et le reste par l'équipe dirigeante d'Universal Netcom, exploitant de LibertySurf, va lancer auprès de ses abonnés, en novembre prochain, la LibertyCard. LibertyCard permettra d'effectuer des achats en ligne sans avoir à communiquer son numéro de carte bancaire. KLEline fournit le service réservé aux 400 marchands, hors partenariats et alliances, employant sa plateforme. En fait, LibertySurf va utiliser sous sa marque, le portefeuille virtuel de KLEline, le K-Wallet (voir la lettre du 8/10). Ce système s'activant lors de la transaction avec un identifiant et un mot de passe permet d'effectuer des micro paiements d'un montant minimum de 1 F, contre 50 F avec SSL pour l'instant. Selon la directrice marketing de LibertySurf, Carole Liscia, des offres promotionnelles dans le cadre de la galerie marchande de LibertySurf et de Nomade seront proposées aux détenteurs de la LibertyCard. LibertySurf entend fournir à terme toute une gamme d'offres exclusives afin de fidéliser ses clients et d'en attirer de nouveaux. (Christine Weissrock - Atelier Paribas)