Le site américain, spécialisé dans la vente en ligne de meubles et de linge de maison, Living.com vient d'être admis au chapitre 7 de la loi américaine sur les faillites. Le montant des pertes n'a p...

Le site américain, spécialisé dans la vente en ligne de meubles et de linge de maison, Living.com vient d'être admis au chapitre 7 de la loi américaine sur les faillites. Le montant des pertes n'a pas été communiqué. Le 15 août, le site avait annoncé la fermeture de son magasin de vente en ligne de mobilier ainsi que le licenciement de ses 275 employés. En mai dernier, la société avait déjà licencié 13 % de son personnel. Son PDG, Shaun Holliday avoue simplement l'incapacité de la société a lever les fonds nécessaires pour atteindre la rentabilité. Depuis le printemps dernier, les jeunes pousses du commerce en ligne ont en effet de plus en plus de mal à trouver les fonds nécessaires pour poursuivre leur activité. Selon l'institut NVCA, les investissements dans les sociétés de commerce électronique ont chuté aux Etats-Unis de 44 % au cours du second trimestre 2000. (Christine Weissrock - Atelier BNP Paribas - 21/08/2000)