l'exercice 1996-1997 clos le 30 juin un bénéfice net de 3,1 milliards en baisse de 29 %. Alors que le site Internet dédié à la "world company" de Rupert Murdoch proclame "News Corporation est le s...

l'exercice 1996-1997 clos le 30 juin un bénéfice net de 3,1 milliards en baisse de 29 %. Alors que le site Internet dédié à la "world company" de Rupert Murdoch proclame "News Corporation est le seul groupe de communication intégré verticalement à une échelle mondiale", les analystes et investisseurs commencent à se poser des questions sur les promesses de rentabilité. Alors que Rupert Murdoch s'était engagé sur une hausse de 20 % de ses bénéfices, le bénéfice net avant éléments exceptionnels s'établit à 1,34 milliard de dollars australiens, soit une hausse de 2,5 %. A 14,4 milliards de dollars australiens (63 milliards de F), son chiffre d'affaires est en hausse de 10 %. 60 % de son activité est réalisée aux Etats-Unis. Produits par la Twentieh Century Fox, deux films Volcano et Speed 2 ont pesé sur les résultats. Dès l'annonce des résultats, la Bourse de Sydney n'ayant pas apprécié, le titre a perdu 2 %. Les activités britanniques ont en revanche de quoi satisfaire le magnat australien. Sur cet exercice 1996-1997, le bouquet de télévision par satellite BSkyB (6,1 millions d'abonnés) détenu à 40 % par News Corp, a engrangé 3 milliards de F de profits. Le projet JSkyB et ses 150 chaînes au Japon semble bien parti avec des partenaires puissants comme Sony. Son bouquet asiatique Star TV semble, quant à lui, avoir redressé sa situation financière. (Les Echos - La Tribune - 21/08/1997)