Retail

Et si le magasin du futur venait à nous ?

  • 20 Juin
    2017
  • 2 min

Ni caisse enregistreuse, ni employé, ni conducteur mais des roues et de l’intelligence artificielle : un prototype de magasin futuriste a ouvert ses portes à Shanghai. Visite guidée.

La tendance est au e-commerce. En France, le chiffre d’affaire des magasins virtuels dépasse désormais les 72 milliards d’euros en 2016 et a augmenté de 11% par rapport à 2015. Pour pallier cette concurrence, les commerces physiques n’ont d’autres choix que de se réinventer. Certains avaient tenté de supprimer le passage en caisse voire même la présence d’employés. Ce nouveau pilote, du nom de “Moby Mart”, créé par la start-up suédoise Wheelys en collaboration avec l’université chinoise de technologie Hefei, va encore plus loin.

Comme c'était déjà le cas dans la précédente version, le consommateur pénètre dans le local grâce à une application et paie sans friction en ayant pré-enregistré ses coordonnées bancaires. Cette fois, l’intelligence artificielle dont est équipée cette boutique, ouverte en permanence à Shanghai, lui permet même de commander des éléments manquants et de revenir les chercher plus tard. Le magasin pourra aller s’approvisionner en roulant jusqu’à l’entrepôt le plus proche et même livrer directement le client à domicile ou envoyer un de ses drones pour réaliser la course. Conçu pour fonctionner à l’énergie solaire et sans conducteur, le Moby Mart sera dirigé à distance en attendant que les routes chinoises autorisent les véhicules autonomes !

Rédigé par Sophia Qadiri