CDR. Chargé de vendre les actifs du Crédit Lyonnais sortis du bilan, CDR attend de cette vente confiée à la banque d'affaires américaine Furman Selz "plusieurs centaines de millions de F". Plusieurs...

CDR. Chargé de vendre les actifs du Crédit Lyonnais sortis du bilan, CDR attend de cette vente confiée à la banque d'affaires américaine Furman Selz "plusieurs centaines de millions de F". Plusieurs dizaines de candidatures sont attendues. A la suite des engagements du Crédit Lyonnais Bank Nederland (CLBN) auprès de plusieurs dizaines de producteurs indépendants américains au début des années 90, le CDR a hérité de la pleine propriété ou de la propriété de droits sur ces films. (Le Figaro - La Tribune - 21/08/1997)