A la tête du projet, Dominique Alduy, actuelle directrice générale du quotidien Le Monde, travaillerait déjà à la préfiguration de cette chaîne. Pour présenter une première esquisse d'une grille et ...

A la tête du projet, Dominique Alduy, actuelle directrice générale du quotidien Le Monde, travaillerait déjà à la préfiguration de cette chaîne. Pour présenter une première esquisse d'une grille et sa ventilation budgétaire, elle disposerait de deux mois, bien que la chaîne ne doive pas voir le jour avant octobre prochain. Le Sénat comme l'Assemblée nationale entendent bien assurer une diffusion nationale à cette chaîne. Les promoteurs imaginent d'ores et déjà faire passer une loi de type "must carry", c'est-à-dire un texte faisant obligation aux câblo-opérateurs et aux bouquets de chaînes numériques de reprendre le signal de cette chaîne. Projet de loi qui pourrait être déposé très rapidement. En année pleine, hors diffusion, cette chaîne disposera d'un budget de 56 millions de F comprenant la participation du studio audiovisuel de la Haute Assemblée. L'Assemblée nationale étudierait aussi la possibilité de s'équiper de son propre studio. (La Tribune - 16/02/1998)