Gates. Face à Microsoft bien décidé à faire de son site MSN.com l’un des points d’entrée incontournables sur le Web, AOL et Netscape envisageraient de s’allier. Selon le Wall Street Journal, les ...

Gates. Face à Microsoft bien décidé à faire de son site MSN.com l’un des points d’entrée incontournables sur le Web, AOL et Netscape envisageraient de s’allier. Selon le Wall Street Journal, les deux groupes étudient plusieurs partenariats possibles. Selon l’un des scénarios, l’accord avec Microsoft pour l’utilisation de son logiciel de navigation Explorer cessant d’être exclusift au 1er janvier 1999, AOL pourrait choisir le logiciel de navigation de Netscape et prendre une participation dans le capital de cette société. Aucune des deux sociétés n’a souhaité commenter cette information. Toutefois, cette alliance avec AOL pourrait permettre à Netscape de reprendre le dessus sur Microsoft. Au premier semestre, la société de Bill Gates disposait de 43,8 % du marché des logiciels de navigation aux Etats-Unis (contre 41,5 % pour Netscape), et ce grâce notamment à son partenariat avec AOL. Analyste chez Aberdeen Group, Mark Peabody déclare “AOL a obtenu ce qu’il voulait de Microsoft. En deux ans, son nombre d’abonnés est passé de 5 à 15 millions grâce à la visibilité générée”. Or, MSN.com devenant un concurrent de plus en plus dangereux pour AOL comme pour Netcenter (le portail de Netscape), les deux sociétés ont tout intérêt à s’allier. (Les Echos 20/11/1998)