Le groupe japonais Nintendo, constructeur de la console GameCube et éditeur de jeux vidéos, se trouve dans la tourmente financière suite à l’annonce des très mauvais résultats de la console ...

Le groupe japonais Nintendo, constructeur de la console GameCube et éditeur de jeux vidéos, se trouve dans la tourmente financière suite à l’annonce des très mauvais résultats de la console. La déclaration de Sony concernant le lancement d’une nouvelle console portable, concurrente directe de la GameBoy de Nintendo, n’ arrange en rien la situation.

Le cours de l’action du concepteur de jeux vidéos a atteint son niveau le plus bas depuis six ans, à 8,18 yens, en baisse de 3,08 %. Son bénéfice net a plongé de 37 % sur l’exercice précédent, clôt au 31 mars 2003, et il prévoit une nouvelle baisse sur l’année comptable en cours. Depuis le début de l’année, la société a perdu 25 % de sa valeur boursière, dont 15 % depuis le 13 mai, date de l’annonce par Sony du lancement d’une version portable de la PlayStation.

Les analystes restent pessimistes quant à l’avenir de l’entreprise, malgré ses liquidités qui demeurent importantes, devant le poids du stock d’invendus de GameCube qui représenterait, selon un analyste de Deutsche Securities, une année de ventes.

(Atelier groupe BNP Paribas – 27/05/03)