Nokia, le premier constructeur de téléphones mobiles au monde, vient de racheter Sega.com, la filiale de l’éditeur japonais de jeux vidéo Sega spécialisée dans la gestion des jeux multi-joueurs ...

Nokia, le premier constructeur de téléphones mobiles au monde, vient de racheter Sega.com, la filiale de l’éditeur japonais de jeux vidéo Sega spécialisée dans la gestion des jeux multi-joueurs. Cette opération devrait lui permettre d’améliorer la fiabilité de son téléphone-console de jeux vidéo, la N-Cage, dont la sortie est prévue début octobre.

Au travers du rachat de Sega.com, Nokia récupère surtout la plate-forme Sega Network Application Package (Snap) qui devrait lui permettre de distribuer de véritables jeux vidéos multi-joueurs de la taille d’une « carte de mémoire ». Nokia s’est par ailleurs arrangé avec l’éditeur japonais pour que ce dernier soit son partenaire exclusif pour la fourniture de jeux vidéo.

La console-téléphone mobile sera disponible à partir du 7 octobre 2003 et son tarif s’élève à 299 dollars. Nintendo, dans la santé financière ne tient qu’aux bonnes ventes des différentes générations de sa console portable, la Game Boy, va prochainement voir arriver un concurrent particulièrement puissant. La machine qu’il propose dispose d’une mémoire de 24 Mo, permet de surfer sur Internet via une connexion sans fil, de lire des fichiers MP3 et, accessoirement, de jouer aux jeux vidéo…

(Atelier groupe BNP Paribas – 27/08/03)