Naïveté sincère ou prudente dérobade ? D'après un sondage publié hier par Nielsen NRG, 40 % des parents américains déclarent ignorer que les échanges gratuits de fichiers audio et vidéo par...

Naïveté sincère ou prudente dérobade ? D’après un sondage publié hier par Nielsen NRG, 40 % des parents américains déclarent ignorer que les échanges gratuits de fichiers audio et vidéo par Internet, constituent une activité illégale, que celle-ci soit exercée par eux-mêmes ou par leurs propres enfants. Commanditaire de l’enquête, la Motion Picture Association of America (MPAA), chargée de défendre les droits des majors du cinéma américain, souligne que les parents peuvent être tenus responsables des fichiers illégalement téléchargés sur leur ordinateur familial. Ceci explique aussi peut-être cela… Pourquoi affirmer que l’on sait si l’on sait justement que c’est illégal ? Les sondages sur ce type de sujet doivent être pris avec précaution. On se souvient de la polémique suscitée par l’étude de Comscore sur la « baisse » du trafic des sites d’échanges gratuits de fichiers, uniquement basée sur des propos déclaratifs. Pour faire le point sur ce sujet de fond qui concerne autant les usages des internautes que l’économie des diffuseurs de disques et les revenus des artistes, nous vous proposerons un dossier spécial dans notre lettre de demain.(Atelier groupe BNP Paribas – 18/03/2004)