l'audiovisuel (INA) souhaite 20 millions de F de dotation. L'INA veut accélerer la numérisation de ses 300 000 heures environ d'archives télévisées dont il a la charge et souhaite numériser chaque ...

l'audiovisuel (INA) souhaite 20 millions de F de dotation. L'INA veut accélerer la numérisation de ses 300 000 heures environ d'archives télévisées dont il a la charge et souhaite numériser chaque année quelque 5 000 heures de programmes. Son PDG, Jean-Pierre Teyssier, tout en soulignant que l'INA était "dans une situation saine", bien que le chiffre d'affaires de 615 millions de F enregistré en 1996 soit en légère baisse pour un bénéfice de 3,3 millions de F, s'inquiète de la baisse du montant des prestations auprès des chaînes de télévision représentant 25 % environ des ressources de l'INA. "La Cinquième par exemple avait acheté en 1996 pour 14 millions de F d'images à l'INA, sur six mois cette année on en est à 1,4 million". L'INA pourrait ainsi, pour mener à bien sa mission de numérisation, demander sur 1998 une dotation budgétaire spécifique de 20 millions de F. (Les Echos - 25/06/1997)