Composé essentiellement de professionnels, syndicats, entreprises, chambres de commerce, conseillers du commerce extérieur, le jury a remis récemment les onze premiers prix “Exportateur sur la toi...

Composé essentiellement de professionnels, syndicats, entreprises, chambres de commerce, conseillers du commerce extérieur, le jury a remis récemment les onze premiers prix “Exportateur sur la toile”. Tout en regrettant que “la Coface n’accorde que 30 % de ses crédits” à ce type d’entreprises, contre 70 % aux grandes, Jacques Dondoux, secrétaire d’Etat au Commerce extérieur, a rappelé en décernant ces prix “40 % des exportations françaises sont le fait des PME”. Deux volets se rattachent au prix lui-même: un label “Exportateur sur la toile” qui “reconnaît la qualité de la démarche de l’entreprise dans son usage d’Internet pour l’exportation” ainsi qu’un soutien financier attribué sous forme de subvention. Le Net permet d’exporter tout ou presque et permet d’ouvrir l’international aux plus petits. Bien que cet outil soit performant et peu onéreux, Internet ne dispense pas pour autant de se faire connaître par d’autres moyens comme le soulignent tous les lauréats. (Le Figaro 09/12/1998)