vient d'être condamné. Un Parisien vient d'être condamné par le tribunal de grande instance de Paris pour avoir installé un moyen de captation frauduleuse de programmes télédiffusés, réservés à un p...

vient d'être condamné. Un Parisien vient d'être condamné par le tribunal de grande instance de Paris pour avoir installé un moyen de captation frauduleuse de programmes télédiffusés, réservés à un public d'abonnés. La peine prononcée le condamne à 18 000 F dont une amende de 5 600 F, soit l'équivalent de 120 mois d'abonnement. (Le Figaro - 14/15/06/1997)