nouveaux abonnés au satellite. Selon Patrick Le Lay, le marché de la télévision numérique “qui progresse actuellement à un rythme de 600 000 à 700 000 abonnés par an, va s’emballer et pourrait pass...

nouveaux abonnés au satellite. Selon Patrick Le Lay, le marché de la télévision numérique “qui progresse actuellement à un rythme de 600 000 à 700 000 abonnés par an, va s’emballer et pourrait passer, dans un ou deux ans, à 1 million, voire 1,5 million d’abonnés par an”. Résolument “confiant et optimiste pour l’avenir” le patron de TPS (500 000 abonnés) a estimé que “le coût de ces opérations n’est pas fondamentalement élevé. Que l’on dépense 2, 3 ou 4 milliards de F, ce n’est pas le problème actuel du conseil d ‘administration”. (La Tribune - 25/09/1998)