TPS. Si les deux chaînes publiques rompent leur contrat d'exclusivité, Patrick Le Lay demandera des dommages et intérêts. Toutefois, France 2 et France 3 ne seraient pas tenues de payer des indemnit...

TPS. Si les deux chaînes publiques rompent leur contrat d'exclusivité, Patrick Le Lay demandera des dommages et intérêts. Toutefois, France 2 et France 3 ne seraient pas tenues de payer des indemnités à TPS si la fin de l'exclusivité était le fait d'une mesure législative. Par ailleurs, Patrick Le Lay a annoncé l'arrivée en mars-avril sur TPS de la chaîne Régions du service public, de M6 Musique et d'une information sportive plus large. (La Tribune - 09/12/1997)