C'est certain, le piratage de CD coûte cher ! En 2004, plus d'un CD sur trois aurait été vendu illégalement dans le monde, selon les chiffres publiés hier par l'IFPI (Fédération Internationale...

C'est certain, le piratage de CD coûte cher ! En 2004, plus d'un CD sur trois aurait été vendu illégalement dans le monde, selon les chiffres publiés hier par l'IFPI (Fédération Internationale pour l'Industrie Phonographique). Ce 1,2 milliard de CD aux contenus audio illégal représente l'équivalent de 4,6 milliards de dollars !
Une somme impressionnante, qui implique que pour certains pays, plusieurs maisons de disque aient décidé de se retirer intégralement du marché, à l'instar du Paraguay où le taux de piratage des CD atteint 99 % ! Vivendi envisage également de ne plus investir dans ce pays où acheter légalement son CD devient un acte de vrai snobisme !
Outre le Paraguay, dans le Top 10 des pays figurant dans la ligne de mire de l'IFPI, qui se félicite des répressions policières engagées par les Etats, figurent : La Chine (85 %), l'Indonésie (80 %), l'Ukraine (68 %), la Russie (66 %), le Mexique (60 %), le Pakistan (59 %), l'Inde (56 %), le Brésil (52 %) et l'Espagne (24 %), qui est le premier pays européen.
(Atelier - groupe BNP Paribas - 24/06/2005)