Le terme d'une longue bataille entre Apple et les Majors est enfin arrivé. Des rumeurs circulaient, c'est aujourd'hui certain: Apple a réussi à obtenir des Majors que le prix du titre sur...

Le terme d'une longue bataille entre Apple et les Majors est enfin arrivé. Des rumeurs circulaient, c'est aujourd'hui certain : Apple a réussi à obtenir des Majors que le prix du titre sur l'iTunes Music Store reste fixe à 0,99$ et ce quelque soit le morceau.
 
Depuis septembre, le suspense régnait. On ne savait si la part de marché de l'iTunes Music Store pourrait exercer une pression suffisante sur les industriels de la musique pour obtenir que les prix ne soient pas modifiés.
 
 "S'ils veulent augmenter les prix, cela signifie qu'ils sont devenus gourmands", avait déclaré Steve Jobs. "Si les prix grimpent, les clients vont se tourner de nouveau vers les sites pirates et tout le monde y perdra."
 
Steve Jobs a réussi son pari : les contrats d'Apple avec les Majors sont renouvelés : 0,99$ pour un titre aux Etats-Unis, 0,79£ en Grande-Bretagne.
 
Rappelons que, d'après l'AFP, l'iTunes détient 80 % des parts de marché de la musique numérique aux Etats-Unis et est largement dominant sur le marché européen. Au total, le marché de la musique numérique a vu son chiffre d'affaires doubler en 2005 pour atteindre 1,1 milliard de dollars.
 
Au pays de la musique numérique, pour l'instant, c'est Apple qui fait la loi...
 
(Atelier Groupe BNP Paribas - 03/05/2006)