Strasbourg. Ses concepteurs suisses ont présenté Eurema à Strasbourg devant le comité épiscopal européen des médias (voir aussi la revue de presse du 22/01). Diffusant six heures de programmes quo...

Strasbourg. Ses concepteurs suisses ont présenté Eurema à Strasbourg devant le comité épiscopal européen des médias (voir aussi la revue de presse du 22/01). Diffusant six heures de programmes quotidiens pour un abonnement annuel de 6 dollars (36 F), cette chaîne serait, dans un premier temps, proposée aux distributeurs par câble ou satellite de sept pays : Suisse, Autriche, Italie, Belgique, Luxembourg, Allemagne et France. Selon les situations locales, cette chaîne, cryptée ou en clair, offrirait toutes les heures des informations et un programme culturel et récréatif autour de la thématique religieuse "catholique et européenne, mais aussi oecuménique". Ayant son siège à Locarno (Suisse), la chaîne s'appuierait sur l'entreprise de production vidéo dirigée par son premier actionnaire, l'homme d'affaires italien Duillio Cassina. Le projet prévoyant notamment une fondation, celle-ci nommerait les cadres de la chaîne et serait garante de sa ligne éditoriale et des rapports avec l'Eglise catholique. Eurema espère diffuser ses premières images d'ici à fin 1998. (Le Monde - 12/02/1998)